Les rendez vous du Hang
08 Feb 2017 | Hang

A la Une

Le Fil des Sens – Les 10 ans du Macareux –

Le Fil des Sens – Les 10 ans du Macareux –

Pensez à ACHETER VOS BILLETS 

Pour ses 10 ans, le Macareux vous propose le temps d’une soirée des instants insolites de rencontres, de découvertes, de passions et de saveurs autour d’un verre, d’un plat, d’une peinture, d’un conte ou d’un son, d’un univers musical.

Evénement pluri-artistique, « Le Fil des Sens » fera vibrer vos sens, avec des artistes passionnés, talentueux, aux sonorités uniques.

Rémi Caritey raconte avec son pinceau des émotions, des scènes de vies, en peignant à l’huile. Au son de sa voix, Amadou Gaye vous transporte dans la culture africaine avec ses contes et poésies, Adèle Blanchin, vous fait voyager en jouant du Didgeridoo, Denis Teste du Sitar et Jérémy Nattagh du Hang. Ils vous envoûteront par leurs sons uniques. Le groupe Campo Libre vous fera vibrer au rythme latino.

Pensez à ACHETER VOS BILLETS 

Les artistes, qui sont-ils ? 

Rémi Caritey, réalisateur, peintre 

Rémi Caritey est un réalisateur indépendant, peintre autodidacte.
Une peinture est pour Rémi Caritey, une aventure sans fin, un face à face avec soi-même, une sorte de film dont il ne resterait qu’une image. La toile résultante n’est qu’un simple résumé de cette histoire complexe. Ses toiles sont inspirées de la « peinture expressionniste sensualiste », c’est-à-dire l’expérience par les sens et non par la connaissance, et se construisent sur une recherche du sensible et de la matière. Ce n’est pas une peinture réfléchie ou intellectuelle, mais une peinture physique en mouvement. Il essaie de placer l’émotion au centre de la recherche plutôt que la représentation. Quand il peint, il s’efforce de faire vivre la toile par la vibration du mouvement et de la lumière. Ses toiles se construisent avec une accumulation de signes, de traces, de matières déposées en mouvement sur la toile qui produisent un certain désordre.

Amadou Gaye, comédien, conteur, poète et photographe

Amadou Gaye, poète, conteur, et photographe
Artiste protéiforme et talentueux, recherchant l’humanisme, ce griot photographe parisien d’adoption, des quartiers métissés de Belleville et de Ménilmontant des années 80, Amadou Gaye est né à St Louis du Sénégal puis a grandi à Dakar. A treize ans, il rêve d’être réalisateur et comédien. Il arrive à Paris en 1976 et suit des cours de photographie dans une école professionnelle. « J’ai cherché à retrouver mon identité dans la photographie, c’est alors que je me suis rappelé les griots de mon enfance. Depuis, je chante la beauté des petites gens, des anonymes. »
Parallèlement à son travail de photographe, il est aussi l’interprète des poèmes d’Aimé Césaire, de Léopold Sédar Senghor et d’autres chantres de la négritude Langston Hugues (USA), Léon-Gontran Damas (Guyane), Francis Bébey (Cameroun), Jacques Roumain (Haïti), etc. « Des mots qui claquent. Des mots qui dansent. Des mots qui chantent. Passionnément. Poétiquement. Je suis au service de cette littérature à part entière qui appartient désormais à la Grande littérature de l’universel » dit joliment Amadou Gaye. « Au Sénégal, les griots chantaient les petites gens dans des contes oraux. A travers mes photos et mes interprétations, je reviens à mes propres racines ».
« Passionnément, poétiquement, je suis au service de cette littérature à part entière qui appartient désormais à la grande littérature de l’universel ». Artiste complet, Amadou Gaye nous livre toute l’ambition qui fait vivre son travail. Une expression scénique hors du commun caractérise l’aura que dégage Amadou Gaye dans « Paroles de nègres »

Face à nous, il libère des paroles poétiques de grands noms de la littérature de la négritude qui ont marqué leur temps. Il fera alors écho aux textes de Senghor, Césaire ou Damas, pour ne citer que ceux-là. Avec conviction, il nous amène dans cet univers pas si lointain où le nègre n’était que nègre parmi les nègres.
Plus rien ne compte, à part cette voix puissante. Plus rien ne compte à part ce corps qui déambule avec grâce que la lumière de la scène accompagne et couve, ce qui le rend sacré, presque intouchable.

Il a joué lors de l’inauguration du Macareux, et a eu une résidence au Macareux.
Il remplit aujourd’hui de grande salle.

Adèle Blanchin

Adèle Blanchin est une joueuse de didgeridoo autodidacte, talentueuse, lumineuse et majestueuse. Multi-instrumentiste, toujours en quête de nouveauté et d’originalité, Adèle utilise ses instruments et sa voix pour vous faire voyager à travers des sons vibrants et des rythmes hypnotiques. Elle crée des paysages sonores, peuplés de créatures douces et mystérieuses, de forêts denses, de rivières profondes. Elle insuffle sa poésie dans des instruments à vent venus d’Orient, d’Océanie ou d’Amérique latine…

Elle est entrée dans le monde du didgeridoo il y a quinze ans, l’instrument à vent traditionnel des aborigènes construit en bois d’eucalyptus, monde qu’elle n’a jamais quitté depuis. À travers ses nombreuses rencontres musicales, elle a rejoint le groupe Secret Vibes en 2003, où elle joue également de la guimbarde.
Avec Secret Vibes, elle a joué dans de nombreux lieux en France (Locomotive, Batofar, Glazart, Guinguette Pirate, Cabaret Sauvage …) et à l’étranger (Glade Festival, Boom Festival, Inspiral Lounge …). Elle joue avec plusieurs groupes Adèle & Zalem, Yangay et participe à de nombreux projets comme Dindjin ‘OZ. Elle a aussi ses projets solo « Adèle B ».
Aujourd’hui, elle donne des concerts partout dans le monde.
Elle jouera jeudi 14 novembre au Macareux avec Denis Teste et Jérémy Nattagh.

Denis Teste

Multi-instrumentiste, compositeur, initié par Pt Kushal Das voici plus de quinze ans, investi corps et âme dans le respect de la Maihar Gharana et la performance des Raga-s, Denis est devenu l’ambassadeur du sitar auprès de tous les publics. Outre ses concerts traditionnels dans les plus grandes salles de France, des complicités marquantes du monde musical l’invitent à des collaborations créatives dans différents domaines ainsi qu’à des publications d’albums d’inspirations novatrices. « Il témoigne, par son art, de son attachement aux ponts qui relient les musiques entre elles… »
Il a crée la société de musique indienne au Macareux avec le Collectif Echo.
Il jouera jeudi 14 novembre avec Adèle Blanchin et Jérémy Nattagh.

Jeremy Nattagh

Multi-instrumentiste, compositeur et ingénieux du son, surnommé Multiman, Jérémy Nattagh est flûtiste classique, pianiste de jazz, percussionniste et aujourd’hui talentueux et renommé joueur de Hang. Il oriente sa créativité vers la découverte de nouveaux territoires sonores et de nouvelles émotions. Il crée une musique énergétique, à la fois ethnique et moderne. Il envoûte de sa musique électro hors du temps. Il vous emmènera dans l’ivresse des grooves ethniques, de la trance acoustique et du lyrisme de ses compositions.

Il a rassemblé toutes ses influences et expériences en un show unique, Panoramique. Entouré de ses 4 hangs et de sa batterie jouée aux pieds. Il sort aujourd’hui un nouveau double album « Life Equinox », une nouvelle approche du Handpan, inspirée de Debussy, Ravel et Fauré avec des invités inspirants. Il tourne aujourd’hui partout dans le monde.
A ses débuts du Hang, il a joué plusieurs fois au Macareux.
Il jouera le 14 novembre au côté d’Adèle Blanchin et Denis Teste.

Campo libre

Duo de “Fusion Sud-américaine”. Racines traditionnelles de la cordillère nourries d’énergie rock, soignées et explosives. Une musique dynamique et terrestre.
Des mélodies rock-folk et des textes sur les conditions de vie urbaine et sur la nostalgie du Mexique.

Amaury, cuisinier

Nouveauté : bio, écologique, authentique et savoureux.
Vous pourrez déguster, tout au long de la soirée, les plats mijotés, bio et écologiques d’Amaury.
Voir le Menu

 

Le programme et les horaires

Ouverture 18h00 – Exposition Rémi Caritey

20h00 – 20h45 : Amadou Gaye – Contes et Poésies africaines

21h15 – 22h00 : Trio Adèle Blanchin (Didgeridoo), Denis Teste (Sitar), Jérémy Nattagh (Hang)

22h30 -23h15 : Campo Libre

Fermeture : 1h00

 

Les prix 

Exposition : entrée libre

Billet Contes et Concerts : 10€ pour les artistes

Billet 1 plat, 1 pièce : 33€ (spectacle + repas + verre)

Prévente : ACHETEZ VOS BILLETS 

https://www.helloasso.com/associations/le-macareux-interculturel/evenements/le-fil-des-sens-le-macareux-fete-ses-10-ans

Consommation au bar

Restaurant le macareux & wild : plat à partir de 12,5€

 

 

 

 

 

Florence Le Bihan

novembre 5th, 2019

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *